lundi 18 février 2008

Femme d'affaire du Québec

Ce mois-ci, nous avons décidé de vous présenter une fille très colorée, créative et freestyle comme la femme d'affaire du mois chez Scrapzine. Il s'agit de la très talentueuse Kim Brouillette, aka KIMMIEPROUT!
Kim, comment as-tu fait tes débuts en scrapbooking?

Dans les années 2002, j’ai acheté une revue sur le sujet. J’admirais les pages de ces revues et des sites comme Two Peas in a Bucket. Je trouvais l’idée géniale d’ainsi conserver ses souvenirs. J’ai fait une page double, sans coller les éléments, principalement par peur de regretter d’avoir détruit mes photos (hi hi hi!!!). Cependant, je n’ai pas continué parce que durant cette période, j’avais déjà un passe-temps qui prenait déjà beaucoup de mon temps : le Fimo. Ce n’est que quelques années plus tard (2004), alors que la folie du scrapbooking commençait à envahir le Québec, que j’ai refait une page pour offrir en cadeau. Je me souviens avoir mis une soirée complète à faire ma page et m’être sentie dans un état de calme surprenant. Après cette deuxième page, mes études ont pris tout mon temps et je n’en ai pas refait. Jusqu’au mois de février 2007… L’an passé, jour pour jour, je vivais des moments professionnellement difficiles et j’ai tenté de rechercher ce moment de calme profond vécu en 2004. J’ai refait des pages pour m’aider à passer au travers de cette épreuve. Je suis finalement restée accrochée!

Quel a été ton parcours par la suite?

J’ai découvert qu’il était possible de soumettre des pages à des revues, mais ne possédant aucun matériel « à la mode », je me suis mise au défi de faire complètement l’inverse. J’ai donc essayé de réaliser une page dont tous les éléments sont faits à la main. J’ai donc créé mon papier et fabriqué des embellissements en Fimo et en carton. Ma page n’a pas été retenue, mais elle demeure une de mes pages favorites et elle marque un tournant dans ma vision du scrapbooking.

Par la suite, mon intérêt s’est tourné vers la création de pages faites presque entièrement à la main. Je me suis donc mise à la création de papiers à motifs et d’embellissements en carton, en papier et en Fimo. Encore aujourd’hui, lorsque j’ai suffisamment de temps à y consacrer, c’est ce genre de pages que je préfère réaliser.

Parle-nous de tes jolis boutons. Comment a débuté cette aventure?

J’utilise pratiquement toujours des boutons sur mes pages et j’en possède d’ailleurs des tonnes et des tonnes. Lorsque les boutons altérés ont fait leurs débuts, j’ai vraiment adoré le style. J’ai vu que certaines personnes dessinaient tout simplement sur leurs boutons, mais je n’aimais pas vraiment ce que ça donnait. J’ai donc essayé d’en faire en carton. Mais encore là, je n’aimais pas trop l’effet. C’est donc très naturellement que l’idée d’utiliser de la pâte polymère m’est venue. Je fais du Fimo depuis que j’ai 12 ans et j’utilisais déjà cette pâte pour réaliser des embellissements pour mes pages.

J’ai donc tout simplement essayé d’en faire. J’ai adoré le résultat, tout comme mes proches. Ma mère ne cessait de me répéter : « Il faut que tu fasses quelque chose avec ça! ». J’ai décidé de faire des démarches pour créer un site Internet afin de vendre mes boutons et je me suis mise à la confection des divers ensembles de produits disponibles sur mon site. La Boutique Kimmieprout était née.
Quels sont les produits que tu proposes?

Je vends des ensembles de boutons à motifs faits complètement à la main avec de la pâte polymère Fimo Je vends également des mini-boutons, qui ressemblent à des têtes d’attaches parisiennes, et des épingles ayant une tête décorative. Tous les ensembles sont faits à partir d’un thème et/ou d’une combinaison de couleurs intéressante.



Tu es une blogueuse assez prolifique. Parle-nous des projets qui se retrouvent sur ton blogue?

L’an dernier, j’ai vu sur un blogue qu’Emily Falconbridge avait parti un projet intéressant. Il était trop tard pour le commencer. J’ai donc décidé d’attendre le nouvel an pour en débuter un par moi-même et inviter les scrapeuses à y participer.

Le projet consiste à altérer un jeu de cartes entier, à raison d’une carte par semaine pendant un an. À chaque semaine, je mets en ligne un défi qui doit être réalisé sur la carte. Cela peut être une technique, une thématique ou encore une inspiration à travers un vidéo de musique.

Ce que je trouve intéressant dans ce projet est qu’il est facile et rapide à réaliser. C’est également l’occasion d’essayer et d’oser des choses que l’on ne ferait pas normalement sur nos pages de scrapbooking.

J’ai été agréablement surprise par l’intérêt et la participation des scrapeuses du Québec et d’ailleurs. À la toute première semaine, j’ai dénombré pas moins de 30 personnes qui participaient. De très nombreuses personnes se sont jointes au projet par la suite.


Où peut-on voir des créations contenant tes produits?

On peut admirer les créations contenant mes produits sur les différents forums de scrapbooking. De plus, j’ai inclus une section sur mon site Internet afin d’y afficher ces pages. J’invite d’ailleurs les personnes à m’envoyer leurs pages pour que je les affiche sur mon site!

As-tu des projets d'avenir pour ta petite compagnie?

Pour l’instant, je poursuis la mise en ligne de nouveaux ensembles de boutons et de mini-boutons. Je compte aussi très bientôt mettre en vente de nouveaux produits autres que des boutons… C’est à suivre!

J’ai également un petit projet intéressant qui a été mis en branle avec des scrapeuses d'ici et qui devrait être dévoilé sous peu.

Et dans un avenir un peu plus éloigné, j’ai le rêve un peu fou de produire et vendre en boutiques mes propres collections de papiers. Mais bon, qui sait ce que l’avenir me réserve!!!


Merci infiniment Kim de nous avoir accordé de ton temps !
Pour toutes celles qui voudraient visiter le blog de Kim et commander ses créations, visitez le lien suivant : http://www.kimmieprout.canalblog.com/







2 commentaires:

Joulie a dit…

Bravo à l'équipe de scrapzine et à Kim pour l'entrevue!!! Super intéressant tout ça! Et puis Kim est si inspirante!!!!!! :D

Anonyme a dit…

je suis admirative devant tout ce travail..
bravo
betty