jeudi 11 septembre 2008

digi inspiration

Pour la chronique inspiration digitale de mois de septembre nous sommes heureuses de vous présenté une digi-scrapbookeuse qui je suis certaine à inspiré plusieurs scrapeuses à faire le saut vers le digital. Nous vous présentons Marie-Hélène Troestler.


Question d'en savoir un peu plus à ton sujet, parle-nous un peu de toi...
Je suis une femme vraiment toute simple de bientôt 44 ans très heureuse de sa petite vie. Mes trois hommes —Dany, mon mari et complice depuis 22 ans, et mes merveilleux fils Alexis ( 18 ans) et Xavier (15 ans)— me comblent, ainsi que notre attachante petite chienne, Mandoline. Je suis la cadette d’une famille de 6 enfants. Mes parents ont immigrée de Belgique en 1962 et je suis la seule née au Québec. Je suis d’ailleurs très fière de mon statut de Bleuet! Enseignante de formation et éducatrice en CPE puis réviseure de carrière, j’ai quitté le marché du travail à l’extérieur depuis quelques années. Je suis désormais « gestionnaire familiale » et je ne m’en plains pas!




Depuis combien de temps fais-tu du Scrapbooking?
Mon arrêt de travail en janvier 2002 coïncide avec ma découverte du scrapbooking. Ce fut une révélation majeure pour moi puisqu’à ce moment charnière de ma vie, je me cherchais un peu comme femme. Ayant investi toute mon énergie dans mon rôle de maman et mon travail, j’ai réalisé que je n’avais plus de hobby. Cela m’a fait un bien fou d’en trouver un taillé sur mesure pour moi, alliant ma passion pour la photo et mon goût pour les loisirs créatifs.

et depuis combien de temps fais-tu du digi scrap ? Qu'est-ce qui t'a fais débuter ?
J’ai tâté du digi pour la première fois en avril 2003. À cette époque, cette façon de monter des pages n’était pas encore très répandue. Mon amie Lucie Leroux (Lulu) réalisait de très beaux montages avec PSP et comme j’avais reçu via le boulot le logiciel Photoshop (que je n’avais jamais utilisé), j’ai eu envie d’en apprendre le fonctionnement de manière autodidacte en créant des pages. Cependant, je me sentais plus à mon aise avec le scrap traditionnel. J’ai réellement eu le coup de foudre pour ce mode de création en janvier 2006, alors que Monique Gascon m’a approchée pour faire partie de son DT. Sa confiance m’a donné des ailes! Depuis, j’alterne entre papier et digi et je raffole de la liberté que cela me confère.


Comment définis-tu ton style?
Je ne saurais dire si j’ai réellement un style. Mon amie Danielle Côté-Legault l’a déjà qualifié d’éclectique et je trouve que ça me rejoint assez bien. Cependant, j’ai certainement mes repères chaque fois que j’amorce une nouvelle page. Je pars pratiquement toujours d’une photo qui me parle et que je cherche à mettre en valeur le plus possible mais sans jamais la perdre de vue au profit de la décoration. Je suis également une fille qui a la plume facile; j’aime donc laisser parler mon cœur sur plusieurs de mes pages. Je pense qu’avec le temps, mes créations se sont épurées bien que je ne donne pas vraiment dans le Clean & Simple non plus. Mais j’aime de plus en plus des pages aérées et qui respirent bien, ce qui ne m’empêche nullement d’admirer le style très chargé de certaines scrappeuses.

Quels sont les sujets que tu préfères mettre en page? Et pourquoi?
Je traite de sujets aussi variés que les animaux, les paysages ou les fleurs. La nature me parle beaucoup et j’ai envie de la célébrer. J’avoue toutefois que j’ai un faible pour réaliser des pages sur ma famille et mes amis proches. Ce sont ces pages qui m’apportent sans doute le plus de satisfaction personnelle. Sans doute parce que j’ai envie de parler de ceux qui me sont chers et, plus globalement, que l’Homme (au terme général) parvient à m’émouvoir.

D'où puises-tu ton inspiration?
De ma banque de photos, au départ. Je parcours mes dossiers au petit bonheur et j’ai des coups de cœur qui vont orienter mon scrapbooking. Je me laisse également inspirer par les publicités des magazines. J’admire le travail des graphistes et leur maîtrise de l’utilisation de l’espace. Je suis également persuadée que tout ce que je vois autour de moi, à commencer par les pages confectionnées par les autres scrapbookeuses, me donne des tas d’idées que j’interprète par la suite à ma propre sauce.
Quel logiciel utilises tu ?
Photoshop 7.0

Quelles sont tes techniques favorites ?
J’adore utiliser les pinceaux (brushes). J’aime également adapter un élément pour mes besoins du moment, que ce soit en effaçant une partie de l’élément ou, par exemple, ou en le recoloriant. C’est une des choses que j’affectionne particulièrement dans le digi : la possibilité de tout mettre à sa main. De plus, j’utilise rarement des kits entiers. J’adore chercher de quelle manière je peux agencer des éléments de diverses créatrices en harmonie.

Est-ce que tu imprimes tes pages?
Récemment, Dany m’a proposé de faire imprimer la totalité de mes créations digi, afin de pouvoir les admirer ensemble et de les montrer à nos familles sans avoir recours à l’ordinateur. Pour limiter les coûts (car je suis tout de même assez productive!), j’ai choisi des impressions en format 8 X 8. Je redimensionne mes créations sur un format 8 X 12 et j’utilise le surplus pour imprimer des photos. Les cartons noirs et beiges des albums dans lesquels je colle mes pages les mettent encore plus en valeur, je trouve. Je suis ravie du résultat!

Que penses-tu du scrap hybride? Est-ce quelque chose qui t'intéresse?
Je réalise de plus en plus que j’en faisais déjà sans vraiment en avoir pris conscience. J’utilise depuis longtemps mon ordinateur pour ajouter des éléments à mes photos avant de les faire imprimer. Caroline Ducharme m’a inspirée récemment avec son article sur le scrap hybride. J’ai envie d’intégrer de plus en plus des éléments de digi imprimés sur mes pages papier.


Pratiques-tu un autre passe-temps autre que le scrapbooking ?
La photo. C’est vraiment la grande passion de ma vie! Mais il y a des saisons plus tranquilles et le scrapbooking me permet de continuer à faire vivre cette passion durant ces périodes moins fructueuses. C’est fantastique! Je suis également une grande cinéphile.




2 commentaires:

Marie-Hélène a dit…

Quelle émotion ce matin de voir en ligne cette entrevue que vous avez eu la gentillesse de me proposer! Je vous suis vraiment reconnaissante, et je vous remercie de tout ce temps et cette énergie que vous consacrez à la promotion du scrap!!

Lucie a dit…

Ha que je suis heureuse de voir ma grande copine Marie-Hélène sur Scrapzine. Elle le mérite tellement!!! C’est un exemple à suivre pour le digi et tout autant pour le scrapbooking traditionnel. Ces créations sont de pures merveilles.

Ha si Marie-Hélène n’existait pas, je l’inventerais. Je l’adore cette fille!!!

Merci Scrapzine!!!

Lulu